jeudi 21 juillet 2011

PLU à suivre

Le PLU en marche.

Le 22 juin dernier, les élus de la commune de Bercloux ont invité les habitants à une réunion de concertation préalable à l’élaboration du PLU.
Une vingtaine de personnes ont répondu présent.
Le maire de Bercloux, Philippe Laclie, et Franck Dufau responsable du service aménagement pour le Pays Vals de Saintonge, ont présenté les premières réflexions sur ce plan local d’urbanisme qui devrait se mettre en place à la fin de l’année 2012.
Une délibération a été prise par les élus berclousiens le 25 juillet 2008, et “Après avoir écouté les uns Pour un Plu, les autres Contre un Plu, aujourd’hui, je suis content qu’il y en ait un sur la commune de Bercloux. C’est dans son intérêt, et on va faire ce PLU ensemble” intervient le maire, même s’il y a des mécontents (il y en a toujours), la commune va en tirer des bénéfices pour mieux préserver son bâti ancien, protéger et mettre en valeur ses espaces naturelles, maintenir et développer le tissu économique, et les élus pourront mieux maîtriser la croissance urbaine et la démographie.
Bercloux est une commune rurale, agricole, elle entend le rester.
Des documents et un registre se trouvent en mairie pour que chacun, chacune puisse s’informer et noter ses questions, ses remarques, ses demandes. “Chaque demande aura une réponse de la part des élus” précise Franck Dufau.
Une commission PLU a été créée en mairie comprenant Jean Morin, Paul Cayrol, Mauricette Réveillaud et Jean Christophe Herpin.
“Bercloux n’est pas une commune qui se meurt. Le Pays souhaite l’accompagner dans son développement” assure Franck Dufau.

Une démarche et un calendrier.
Cette réunion avait pour objectif d’apporter à la population les premiers éléments d’une étude concernant la commune de Bercloux, sa situation géographique, son bassin de vie, les zones inondables, celles protégées comme le Jardin de Gabriel Chez Audebert classé aux Monuments historiques, son évolution démographique, sa consommation foncière depuis dix ans, ses points forts, ses points faibles...
Puis de présenter les différentes phases du PLU, partant de l’élaboration avec le diagnostic et le PADD (projet d’aménagement et de développement durables), le zonage, le règlement et les orientations d’aménagement.
Un bilan de cette concertation sera établi et il sera transmis aux partenaires en avril 2012.
Puis une enquête publique aura lieu en septembre 2012 sur un mois, avant l’approbation du PLU fin 2012, qui ne sera opposable qu’à cette date (avant, c’est le POS qui continue de réglementer le droit du sol).
Le budget du PLU s’élève à 14 000 euros en recettes (DGD, dotation générale de décentralisation). Les études sont réalisées par le Pays des Vals de Saintonge, 2500 euros de reproduction, 1000 euros pour l’enquête publique, 1000 euros pour la presse et l’information, et des études complémentaires si nécessaire.
Les discussions ont déjà commencé au soir du 22 juin 2011.
Rien n’est fait, tout est possible en accord avec les habitants. Donc, il faut participer. La Mairie se tient à la disposition de tous. A noter que cette concertation se termine en avril 2012.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire