jeudi 21 juillet 2011

noces d'or Nezereau

Excusez moi, depuis le mois d'avril, je n'ai pas pris le temps de publier les photos concernant les événements de Bercloux. On est tous bousculé !
Aujourd'hui 21 juillet 2011 je me remets à la tâche. Pierrette
_________________________________

Noces de diamant


60 ans après leur mariage du 17 avril 1951, Yvette et André Nezereau viennent de renouveler leur engagement de fidélité, de solidarité et d’amour ce 17 avril 2011.
Jean Morin, l’adjoint au maire et voisin des mariés, a célébré une petite cérémonie à la salle des fêtes de Bercloux, lieu où se sont réunis les 4 enfants, Lucette, Monique, Danielle et Jean Michel, les 10 petits enfants et les 15 arrières petits enfants.
Yvette est née à Migron le 16 avril 1931 et André à Bercloux, le 3 septembre 1927, commune qu’il n’a jamais quitté. Ils habitent le village de Chez Duranceau.
“Issus tous les deux de la campagne, vous avez connu tôt les travaux de la terre, des conditions de vie difficile. Vous avez décidé d’arrêter de faire des enfants lorsque le garçon est arrivé après les trois filles” raconte le maire-adjoint.
60 ans cela peut paraître long, et pourtant André dit qu’il n’a pas vu le temps passer.
Et Jean Morin, le maire-adjoint, de comparer le développement durable avec le mariage durable, ce qui demande “beaucoup de patience et des soins constants. Pour durer, il faut un but, par exemple élever une famille, mais aussi se tenir la main face aux difficultés de la vie, face aux ennuis de santé, mais c’est aussi rire ensemble. Durer, c’est accepter l’autre avec ses différences; c’est surtout beaucoup d’affection partagée, et quelques chamailleries juste pour savourer le plaisir que l’autre soit toujours présent”.
Le code civil n’a pas été relu “car même si vous avez oublié le texte, vous l’avez mis en pratique” fait remarquer le maire-adjoint qui a demandé le consentement des enfants pour que leurs parents se remarient.
Des alliances originales ont été échangées ainsi que des bisous d’amour .
Ensuite, ce fut place à la fête.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire