jeudi 21 juillet 2011

découverte des truffres

Des truffes sur la commune de Bercloux !
A sa retraite d’agriculteur, Jean Claude Barbraud a arraché sa vigne pour planter des arbres. Une façon de conserver un terrain en le boisant.
Mais pas avec n’importe quel bois ! Avec des essences prestigieuses comme le merisier, mais aussi des chênes verts et des chênes truffiers qui vont commencer à donner des champignons souterrains. Le maître des lieux a dressé sa chienne Estive (un Border Coley) à trouver la truffe et il en a fait une démonstration sur place (ce qu'on appelle le cavage).
Il a expliqué la culture de la truffe lors d'une après midi découverte organisée le 1er juin dernier par l'Office de Tourisme de St Hilaire de Villefranche, mais aussi son histoire, son environnement et les éléments qui permettent et favorisent son développement. Il a essayé de réunir sur son terrain calcaire, tous ces ingrédients pour obtenir le merveilleux tubercule.
Pour vivre, la truffe doit trouver un arbre, car c’est grâce à son système végétatif, le mycélium, et les radicelles de l’arbre qu’elle naît. Le cycle biologique de la truffe exige le mariage de trois éléments que sont le sol, le climat et l’arbre hôte.
Une centaine de pieds d’arbres ont été plantés il y a sept ans par Jean Claude, parmi eux, on trouve aussi des résineux, des noisetiers colurna, des cystes, charmes, pins noirs et d’alep, des noyers noirs hybrides à fruits...
Il faut savoir qu’au XIXe siècle la Charente Maritime était déjà producteur de truffes.
A la fin de la visite, tout le monde s'est mis à la roûtie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire