lundi 26 juin 2017

La France en tricycle pour l'Environnement

Il parcourt toutes les communes françaises en tricycle pour défendre l'Environnement.
Hervé Ridard  est passé par Bercloux le 12 juin avec son tricycle couché, un engin beaucoup plus confortable que le vélo. Son objectif est de visiter les 36000 communes de France pour parler du recyclage élémentaire, c’est à dire des petits déchets courants, comme les paquets et les mégots de cigarettes, les petits bouts de plastiques... qu’il ramasse. Il les voit bien puisqu’il voyage au raz du sol !
 “Je me suis donné un défi citoyen au service de l’environnement” dit-il. Il a créé une association “Recycl’art” et distribue des imprimés d’information sur le sujet. Savez vous par exemple qu’un mégot de cigarette , c’est 1 m3 d’eau polluée...
Hervé est passé par Saint Jean d’Angély car il est arrivé par le nord de la Charente-Maritime et a visité toutes les communes alentours.  Muni de ses cartes, “je découpe par secteurs entre les routes principales et je passe dans toutes les communes. Je découvre tous ses beaux villages qui n’ont plus de commerces”, ce qui le surprend. Il lui est difficile de s’approvisionner, mais l’accueil y est  très chaleureux. Il est souvent invité car les gens sont sensibles à sa démarche.
Fin juin, il devrait avoir vu toutes les communes de la Charente-Maritime et prendra un peu de repos dans l’île de Ré chez son amie, puis ira travailler sur la saison pour financer son voyage. “J’aimerais bien trouver un sponsor pour me libérer de l’alimentaire” avoue-t-il. Ensuite il repartira dans la Nouvelle Aquitaine et continuera son tour de France.
Il s’oblige à faire une dizaine de communes par jour, soit environ cent kilomètres.  Son matériel tient le coup et lui aussi. La pluie le gène le plus.  Il trouve toujours un abri et “je n’ai jamais eu de mauvaise journée ni humainement, ni physiquement”. Son aventure dure depuis plusieurs années et durera encore longtemps. “Mais je vais faire le périple. Je prends des notes et des photos que je mets sur Facebook. C’est une belle aventure qui permet d’être bien dans sa tête. Je me sens comme un enfant sur la route”. Pour chaque commune traversée, il fait apposé un tampon de la commune sur son carnet de routard, ou bien si la mairie est fermée, il trouve toujours quelqu’un pour signer et justifier son passage.
Originaire de la Guierche de Bretagne Hervé était un motard confirmé, mais à la suite d’un accident qui l’a cloué 4 mois sur un lit d’hôpital, il a eu le temps de la réflexion. Ce projet fou lui est venu à l’idée et il le réalise depuis. Il a parcouru la Bretagne, les Pays de Loire et il a commencé la Nouvelle Aquitaine en avril 2017. Il avait effectué toute la partie nord, l’Île de Ré et l’Île d’Oléron lors de son passage à Bercloux. Il doit maintenant bientôt arriver au bout des 473 communes charentaises.

 Pour suivre son aventure : page Facebook de l’association Recycl’art.

 Annie, la secrétaire de mairie, ajoute le tampon de la mairie sur le carnet de bord de Hervé Ridard


Hervé Ridard, 49 ans, utilise un tricycle permettant de rouler allongé, et qui tire une remorque d’une trentaine de kilos de survie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire