dimanche 20 février 2011

chandeleur

La chandeleur en fête.


A l’occasion de la chandeleur, le Conseil municipal de Bercloux a invité la population à partager un moment de convivialité.
Le samedi 5 février, une quarantaine de personnes et une dizaine d’enfants se sont retrouvés dans la salle des fêtes autour de crêpes et de cidre.
Les crêpes avaient été confectionnées par Edwige et Mauricette, deux conseillères municipales.
Après leur dégustation, les convives ont sorti leurs jeux de cartes, les enfants leurs jeux de société, et tout le monde s’est adonné à son sport préféré, belote, tarot....
Cette fête religieuse qu’est la chandeleur avait une origine latine et païenne, la festa candelarum ou fête des chandelles, parce que les Romaines célébraient la recherche de Proserpine en traversant les bois avec des torches allumées.
C’est seulement au Ve siècle que le pape Gélaste 1er la transforme en fête religieuse. Les torches sont remplacées par des chandelles bénites dans les églises.
Le 2 février devient la fête de la Présentation de Jésus au Temple et correspond à la fête de la purification de la Vierge Marie.
Aujourd’hui, la chandeleur est le jour des crêpes. Il parait que c’est ce même pape Gélaste qui faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome.
Par leurs formes rondes et dorées, les crêpes rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l’hiver. Car “à la chandeleur, l’hiver se meurt ou prend vigueur”.
Selon la tradition charentaise, on fait sauter les crêpes dans la poêle pour que les blés n’attrapent pas de maladie.









Aucun commentaire:

Publier un commentaire