dimanche 4 octobre 2009

La Vendange à la main










Une belle journée d'automne dans une équipe de vendangeurs avec une épinette dans une main et un seau dans l'autre. C'est partie! Jean-Claude fait ronflé le tracteur et l'équipe se met à couper tandis qu'au bout de la vegne une bisse fait petter son bée.(charentais) Dix heures arrivées, la pause des guerriers, galette au beurre et café. Dans la bonne humeur nous avons repris le travail. Alors que tout le monde chercher des phrases pour mon texte, nous avons vidé les seaux de raisins dans le tombereau. Au fur et à mesure de la journée la température monte, le vêtements tombent et le tracteur chauffe. Midi déjà arrivée, Monique Barbraud nous a fourni un bon repas . Deux heures: l'heure de reprendre le travail. Alors que tout le monde dormait aux cèpes des vignes, j'ai conduit le tracteur et tassé les raisins. Tout le monde s'échanger des nouvelles des jeunes et des vieux. Six heures et demi: nous avons voulu débaucher mais le tombereau n'était pas plein. Sept heures: Jean-Claude crie "c'est fini" alors nous avons enfin pu débaucher. Nous sommes tous montés dans la camionette et rentrés à la maison. Pendant que nous avons pris une bonne douche, Jean-Claude vidait le tombreau. Il restait plus qu'à attendre juqu'au deuxième week-end où il y avait plus de gens du village de Bercloux qui se sont beaucoup amuser eux aussi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire