vendredi 23 août 2013

Bernard Gros s'en est allé

Elections en mars 2008

Bernard lors d'un défilé du 11 novembre.
Conseiller municipal, adjoint chargé de la voirie communale, Bernard Gros est décédé le 11 août 2013. Une cérémonie a eu lieu le 14 août en l’église de Bercloux avant son incinération à Saintes dans la plus stricte intimité.
Ses cendres reposent au cimetière de Bercloux.
Né à Brizambourg le 4 octobre 1952, Bernard a toujours vécu sur la commune de Bercloux. Agriculteur, passionné de chasse, Bernard Gros a été élu conseiller municipal le 21 avril 1995, il allait terminer son troisième mandat, et le deuxième en tant qu’adjoint. “Au service de la commune, tu ne comptais pas ton temps et tu as rempli parfaitement ta fonction de responsable de l’entretien des voies et des réseaux” souligne le maire Philippe Laclie continuant : “Nous avions régulièrement quelques différents avec quelques mots un peu haut placés, mais nous trouvions toujours une solution parce que tu avais un bon fond. Tu étais parfois maladroit, mais jamais méchant”.
Bernard a beaucoup donné à sa commune, toujours prêt à rendre service. II a bien protégé son village de Chez Bourdageau, à l’écoute des habitants et retransmettant leurs besoins au conseil municipal. Il avait permis à des jeunes d’installer une piste de BMX sur le terrain communal de Chez Bourdageau.
Estimé, il y avait beaucoup de monde à ses obsèques, des élus communaux, le conseiller général du canton de Burie. “Au nom du conseil municipal j’adresse mes sincères condoléances à la famille, à ses enfants Sébastien et Karine dont il était si fier” conclu le maire.
Repose en Paix Bernard !



L’intégralité du discours du maire à la sortie de l’église le 14 août 2013

Bernard, élu en 1995 comme conseiller municipal, tu allais terminé ton troisième mandat et le second en tant qu’adjoint.
Au service de la commune, tu ne comptais pas ton temps et tu as rempli parfaitement ta fonction de responsable de l’entretien des voies et des réseaux.
Nous avions régulièrement quelques différents avec quelques mots un peu haut placés, et nous trouvions toujours une solution pour ne pas se fâcher parce que tu avais un bon fond. Tu étais parfois maladroit, mais jamais méchant.
Ces derniers mois, tu avais du mal à encaisser les critiques souvent empreintes de jalousie ou de bêtise. Tout le monde le sait
; il n’est possible de critiquer que ceux qui font quelque chose et qui prennent leur responsabilité. Voilà !
Pour des raisons personnelles, ton esprit et ton mode de vie étaient largement perturbés ces derniers temps. Pendant cette période, certaines personnes qui se reconnaîtront, t’ont apporté un peu de joie et de réconfort...
Ces personnes là, ont une vraie qualité : la tolérance.
Aujourd’hui, plus que jamais, soyons tolérant et cessons les critiques négatives qui ne servent à rien.
Au nom du conseil municipal, j’adresse mes sincères condoléances à la famille et en particulier aux enfants. Car il me l’a répété plusieurs fois, il était très fier de ses deux enfants Sébastien et Karine.
Un clin d’oeil tout de même. J’ai appris hier que nous avions un point commun : nous avions la même marraine !
Adieu Bernard, repose en paix”.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire