dimanche 10 mai 2009

8 mai





















Le 8 mai 1945 la France retrouve son âme. Les Monuments aux Morts, érigés après la Première guerre de 14/18, témoignent des sacrifices de ceux et de celles qui ont donné leurs vies au cours des différents conflits, pour notre liberté actuelle.
Les registres du conseil municipal de Bercloux conservent la mémoire de ces événements.
Ainsi, le 26 décembre 1920, le Conseil municipal berclousien décide d’ériger un monument aux Morts et nomme une commission pour superviser la construction de l’édifice avec Narcisse Morin, Alexis Gros, Alcide Poupelain et Anselme Rousseau.
L’entrepreneur René Bacle de Brizambourg est contacté pour la construction qu’il évalue à 3 000 francs et qu’il réalise en 1921.
Le Monument aux Morts sera érigé dans le vieux cimetière près de l’église (il s’y trouve toujours).
Une souscription publique est ouverte pour se procurer une première provision de fonds. L’Etat participera. La commune vote un budget de 1 500 francs.
Monsieur Texier, secrétaire de Mairie est nommé régisseur pour cette souscription qui rapporte 1485,50 francs de cette époque. Suivent les noms de tous les donateurs.
Dès le 27 août 1922, Le Conseil municipal de Bercloux choisit comme trophée pour encadrer le monument aux Morts, 4 obus de 280 et 2 canons de 58 mm.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire